Fermeture du Club Anglais, l’avant-dernier cercle de jeux parisien

Encore un rebondissement dans le milieu des jeux parisiens dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 février 2017 avec une descente policière dans le Club Anglais. Résultat de cette soirée agitée ? La fermeture de l’un des derniers cercles de jeux mais pas uniquement puisque cinq personnes dont deux anciens policiers ont été interpellés. Le motif ? Blanchissement d’argent et travail dissimulé. Retour sur la fermeture d’un des derniers lieux mythiques du jeu parisien.

Rien ne va plus dans le cercle de jeux parisien !

Situé dans le 9ème arrondissement de Paris, la police surveillait depuis un moment ce cercle de jeux parisien. C’est à la suite de témoignages accablants que les forces policières se sont rendues sur les lieux dans la soirée du lundi 20 février 2017 et ont arrêté cinq individus actuellement placés en garde à vue à Nanterre. Un surveillant de table a pointé du doigt des rémunérations importantes réalisées par les dirigeants du Club Anglais en espèces non déclarées et cela pendant plus de 22 ans (de 1993 à 2015). Des sommes très variables allant de 800 euros pour les croupiers jusqu’à 3 000 euros pour certains cadres du cercle de jeux.

Du cash et encore du cash !


« Lorsque les forces policières ont perquisitionné les lieux, elles ont mis la main sur la coquette somme de 5 millions d’euros en espèces, rangée entre les boites de carton en pagaille et les coffres ! Sans compter les 3 millions d’euros également disponibles sur le compte bancaire de ce cercle de jeux, au statut associatif. »

L’année 2011 aurait été une année particulièrement lucrative pour ce cercle de jeux parisien et ses employés présents : la grande majorité des personnes travaillant au Club Anglais à cette époque auraient bénéficié d’une très jolie prime annuelle allant de 12 000 à 30 000 euros, un cadeau lors du départ en retraite d’un des responsables principaux du cercle de jeux. Suite à un changement législatif à la fin de l’année 2014, ce genre de pratique a été freiné et plus difficile à pratiquer. Quoi qu’il en soit, la direction avait tout de même réussi à sortir près de 500 000 euros en cash en décembre de la même année en justifiant un complément de salaires pour 2015. Lorsque les forces policières ont perquisitionné les lieux, elles ont mis la main sur la coquette somme de 5 millions d’euros en espèces, rangée entre les boites de carton en pagaille et les coffres ! Sans compter les 3 millions d’euros également disponibles sur le compte bancaire de ce cercle de jeux, au statut associatif. Rappelons-le.

La disparition des cercles de jeux en France

Grande surprise au moment de l’interpellation de cinq personnes du Club anglais : la liste des accusés nomme deux anciens policiers dont l’un faisant partie de la brigade parisienne « courses et jeux » auparavant… L’enquête met également en avant des faits inquiétants d’escroquerie en bande organisée prenant la forme de problèmes de triche avec des croupiers complices. Ce coup de filet n’est pas le premier, loin de là. L’Eldo, l’Aviation Club de France, le Cadet et le Wagram sont eux aussi passés par la case fermeture pour pratiques illégales, les procédures sont en actuellement en cours. Il ne reste donc plus qu’un seul cercle de jeux ouvert de nos jours à Paris, le Clichy Montmartre. Mais pour combien de temps ? La loi française prévoit en effet de supprimer ce type d’établissements ayant un statut juridique vivement critiqué (association de la loi 1901 non-lucrative). La nouvelle proposition mettrait en avant l’aspect lucratif des cercles de jeux pour plus de transparence et prendrait la forme de « sociétés commerciales ». Un test sur cinq années devrait être expérimenté très prochainement. Affaire à suivre…

Haut de page