L'histoire inédite du Gang "Ocean's Eleven" made in France

casino terrestre fontaine

Depuis leur création, les casinos du monde entier ont dû redoubler d’imagination pour se prémunir des fraudeurs. Des plus ingénieux aux plus stupides, ils font face à des tricheurs utilisant des techniques très diversifiées, et doivent s’assurer de toujours être à la page en termes de système de sécurité. Mais des escrocs ont encore frappé en France, et ce pendant des mois, avant d’être interpellés par les autorités. Cette fois, pas d’encre invisible ou d’appel à la complicité de croupiers infiltrés. La technique utilisée par ce gang était simple, et pourtant les casinos n’y ont vu que du feu, pendant des semaines et des semaines… Retour sur une histoire extraordinaire qui vient de se conclure par l’arrestation des 13 personnes impliquées.

Un « modus operandi » basique, mais inattendu

table roulette anglaise electronique

Les casinos le savent. Ils doivent toujours garder un œil sur les clients s’adonnant à des jeux de table, face à des croupiers qui pourraient potentiellement être de mèche. Sur les machines à sous et les autres jeux électroniques en revanche : rien à craindre ! Enfin, c’est ce que les casinotiers français pensaient, avant qu’un groupe de fraudeurs ne leur prouve le contraire…

L’histoire débute dans le Casino Barrière d’Enghien-les-Bains, où de nombreuses tables de roulette anglaise électroniques font le bonheur des joueurs affairés à placer leurs mises. Difficile ici de tricher : tout est automatisé, depuis l’arrivée de ces machines en 2013.

Parmi elles, se trouvent des jeux de la marque Novomatic, qui présentent un seul petit défaut : elles peuvent être « rebootées » par simple pression sur un petit bouton se trouvant sous la table. Cette option, destinée aux agents de maintenance, permet alors d’annuler les mises placées sur le dernier tour. Tout cela devait rester secret, jusqu’à ce qu’un technicien révèle cette faille à nos tricheurs peu scrupuleux.

Ils ont dès lors, pendant des mois, écumé les casinos de France équipés de ce type de machines, en prenant soin d’annuler leurs mises perdantes. Selon les estimations de la police, ce gang - composé de douze hommes et une femme originaires d’Ile de France âgés de 20 et 35 ans -, aurait ainsi détourné plus de 700.000€.


« Selon les estimations de la police, ce gang - composé de douze hommes et une femme originaires d’Ile de France âgés de 20 et 35 ans -, aurait ainsi détourné plus de 700.000€. »

C’est une enquête de plusieurs mois qui vient de se conclure

arrestation police casino

C’est au Casino Barrière que l’affaire débute, et c’est également là qu’elle se conclut. Les gérants de l’établissement, après avoir réalisé que le taux de redistribution des machines était faussé, ont averti les autorités afin qu’elles mènent l’enquête, non sans avoir mis dans la confidence, entre temps, les autres casinos. Ces derniers détectèrent également, tour à tour, une anomalie sur leurs jeux de roulette anglaise électronique.

Les différentes maisons ont ainsi fait parvenir leurs bandes-vidéo à la police des jeux. Ces derniers n’ont pas tardé à comprendre la manigance, en voyant le même groupe de joueurs se précipiter vers ces tables en particulier, et ce dans une quinzaine d’établissements de France…

Les escrocs ont donc été interpellés, il y a quelques semaines. Ils seront déférés pour escroquerie en bande organisée, risquant ainsi une amende salée et des peines de prison ferme. Il ne fait donc pas bon être un tricheur en France.

Pour être à l’abri des fraudeurs de ce genre, rien ne vaut la sécurité apportée par un casino en ligne. Sur Cresus Casino par exemple, vous pouvez jouer en toute tranquillité d’esprit, et recevoir en prime un bonus de bienvenue de 550€. Alors foncez profiter de ce beau cadeau, et tentez de décrocher le jackpot en toute légalité !

TOP Casinos
Haut de page