Le jackpot du Loto tombe pour la deuxième fois dans un tabac-presse de Paris

Comme le dit si bien le proverbe, « La foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit ». En revanche, le jackpot du Loto de la Française des Jeux (FDJ) si ! Hé oui, il semblerait que le tabac-presse du Parc porte chance aux joueurs. Le commerce situé derrière le parc André-Citroën, rue Cauchy dans le 15ème arrondissement de Paris, vient une fois encore de faire les gros titres de la presse en sortant un ticket gagnant de Loto de près de 4,6 millions d’euros. Mais le tabac-presse n’en est pas à son premier coup gagnant ! En 2013, un heureux chanceux avait déjà raflé la somme de 8 millions d’euros lors du tirage de la Saint-Valentin.

Un doublé mémorable


« L’homme d’une cinquantaine d’année, qui a souhaité rester anonyme, a retiré son chèque à 7 chiffres le mardi 05 janvier dans les locaux de la FDJ à Boulogne-Billancourt. »

Jouer au tabac-presse du Parc garantirait-il des gains à tous les coups ? On dirait bien après le doublé mémorable que s’est offert le commerce. Comme nous vous le disions plus haut, les commerçants avaient déjà permis à un joueur de rafler la somme de 8 millions d’euros lors du tirage de la Saint-Valentin au mois de février 2013. À l’occasion de ce gain, le président de la République, François Hollande en personne, s’était déplacé pour venir saluer les buralistes. Ce gain inespéré a même surpris la FDJ, pourtant habituée à faire face à des situations incroyables comme celle du joueur de Montpellier qui avait décroché un jackpot de 3 millions d’euros à deux reprises en 2011.

Un merveilleux cadeau à 7 chiffres pour la nouvelle année

Bien que la somme empochée par le tout nouveau gagnant soit, cette fois, deux fois moins importante que celle raflée en 2013, elle a néanmoins fait le bonheur du premier grand chanceux de 2016 du tabac-presse du Parc ! L’homme d’une cinquantaine d’années, qui a souhaité rester anonyme, a retiré son chèque à 7 chiffres le mardi 05 janvier dans les locaux de la FDJ à Boulogne-Billancourt. Le fidèle client du tabac-presse avait, par ailleurs, déjà anticipé son gain puisqu’il avait emmené sa femme déguster des truffes dans l’un des plus grands restaurants parisiens lors du réveillon de la Saint-Sylvestre. Sébastien, l’un des deux gérants du tabac-presse, a confié à nos confrères du Parisien que le joueur est passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel après avoir passé son ticket gagnant dans la machine. Au moment où Sébastien lui serre la main et lui annonce « Monsieur, vous venez de remporter 4,6 millions d’euros. », le gagnant a l’audace de déclarer : « Pas de bol. On est trois gagnants. Sinon, j’aurais empoché les 14 millions d’euros ». La tête sur les épaules, ce nouveau multimillionnaire ne compte pas jeter ses gains pas la fenêtre. Comme l’a confié un porte-parole de la FDJ au micro du Parisien, le joueur a même ajouté qu’il souhaitait continuer à se lever tous les matins pour se rendre à son travail qu’il apprécie grandement. Le veinard est cependant revenu jouer depuis, mais sans grand succès. Mais comme on dit, « Jamais deux sans trois » !


TOP Casinos
Haut de page