Une jeune britannique vole plus de 500 000 livres sterling à son patron pour jouer

Une jeune conseillère en finance anglaise âgée de 26 ans a été condamnée à trois ans d’emprisonnement pour avoir détourner quelques 508 000 livres sterling à la société de son employeur, argent qu’elle a principalement utilisé pour jouer aux casino mais aussi pour toutes sortes de plaisirs au quotidien. La jeune femme avait plaidé coupable et a toujours été consciente des dommages collatéraux causés par cet important détournement de fonds.

Une jeune britannique dérobe et dépense 500.000£ !

Décidemment, les britanniques semblent être des spécialistes du genre. Mais Charlotte Darwen a peut-être bien quelque chose de plus que les autres. Du haut de ses 26 ans, cette dernière n’a pas hésité à détourné près de 508 000 livres sterling à son employeur, qui dirige une compagnie d’assurance automobile. L’argent volé lui aurait servi à s’offrir quelques petits plaisirs personnels et parmi les principales dépenses en question, il y a également un nombre important de sessions de jeux au casino. Si l’envie de dérober la fortune de son patron et d’aller flamber était trop forte pour la jeune adulte d’origine anglaise, les conséquences de cet acte criminel sont déjà désastreuses dans sa vie : non seulement vient-elle logiquement de perdre son emploi, mais elle est également reniée par sa famille. Pire encore, elle va devoir écouler trois ans en prison. A noter que ce détournement de fonds a failli causer la liquidation de la compagnie d’assurance dans laquelle elle travaillait. Bon nombre de ses anciens collègues ont d’ailleurs été licenciés suite à cet incident, les lourdes pertes financières de la société ayant eu pour autre conséquence la perte de nombreux emplois.


«A noter que ce détournement de fonds a failli causer la liquidation de la compagnie d’assurance dans laquelle elle travaillait. Bon nombre de ses anciens collègues ont d’ailleurs été licenciés suite à cet incident».

Vous vous demandez peut-être comment Charlotte Darwen a bien pu procéder. C’est très simple. La jeune femme s’est contentée de réaliser quelques 352 faux paiements adressés à elle-même- la méthode n’était pas très discrète. Une fois les fonds réceptionnés, elle pouvait se rendre dans les casinos de son choix afin d’y passer de belles soirées. Non seulement l’argent volé lui a permis de s’amuser comme une folle au blackjack ou à la roulette, mais elle s’en est aussi servie pour s’offrir de la chirurgie esthétique et se payer des places de concert et vacances sous le soleil. Charlotte Darwen n’est donc pas une joueuse compulsive mais une petit opportuniste qui a causé une grande peine autour d’elle. Quand on pense que ses ex-collègues de travail ont perdu leur emploi à cause de ses caprices de starlette…

Son employeur regrette de lui avoir fait confiance…

Sur les 508 000 livres sterling dérobés, Charlotte Darwen en a dépensé plus de 420 000 aux jeux d’argent. Son ancien employeur s’en est forcément voulu de lui avoir fait confiance. « J’avais confiance en elle et elle a osé abuser de cette confiance. La somme qu’elle nous a pris est exorbitante et prouve à quel point cette jeune femme est sournoise », a-t-il déclaré à la presse britannique. Au vu de l’ensemble des dommages et intérêts affectés dans cette histoire- trahison, abus de confiance envers le responsable de la société d’assurance, perte d’une dizaine d’emplois, le sort reçu par Charlotte Darwen semble être amplement mérité.


TOP Casinos
Haut de page