La volatilité des jeux de casino

Si vous souhaitez être certains d’être gagnant sur le long terme avec les jeux de casino, vous devrez forcément passer par une phase d’apprentissage avant de commencer à jouer. Et parmi les différentes notions essentielles à connaître, on retrouve la question de la volatilité des jeux. Si ce terme emprunté au jargon financier peut faire peur, il est en réalité très facile à expliquer et à comprendre ! Profitez de cet article pour devenir incollable sur le sujet.

Qu’est-ce que c’est au juste ?

Le terme « volatilité » se traduit comme la fréquence d’apparition des gains versés sur un jeu de casino en général, et plus particulièrement sur les machines à sous. Nous pouvons donc ainsi résumer ce concept de cette manière :

  • Une machine à sous à forte volatilité vous distribuera des gains de façon irrégulière, mais pour des montants plutôt conséquents.
  • Une machine à sous à faible volatilité vous distribuera des gains de façon régulière, mais pour des petits montants.

Il est important de noter que ce sont les développeurs de jeux eux même qui prennent le soin de fixer le niveau de volatilité des jeux qu’ils créent. En effet, l’opérateur de casino en ligne n’intervient en aucun cas dans ce processus. Ainsi, avant d’intégrer de nouveaux produits à leur ludothèque, ces derniers prennent le temps d’évaluer la volatilité des produits présentés par l’éditeur afin de savoir s’il sera judicieux, ou non, de l’intégrer à leurs portefeuilles de jeux.

Les trois différents niveaux de volatilité

Il existe en tout 3 degrés de volatilité pour les jeux d’argent :

La forte volatilité : les machines à forte volatilité combleront les joueurs à la recherche de jackpot ! En effet, ces derniers vont pouvoir savourer toutes leurs parties avec une promesse de gains juteux à la clé. Néanmoins, si vous avez un budget plutôt limité, choisir un jeu à forte volatilité pourra s’avérer pénalisant pour votre bankroll puisqu’il vous faudra, sans doute, jouer sur la durée et faire tourner le jeu pour espérer décrocher le pactole.

Exemple de machines à sous à forte volatilité : Lion’s Roar™, Gonzo’s Quest™, Wild Water™, Dead or Alive™ ou encore Jack and the Beanstalk™.

La moyenne volatilité : comme son nom l’indique, un jeu à volatilité moyenne présente des fréquences de gains à mi-chemin entre une forte volatilité et une faible volatilité. Ainsi, ces derniers vont pouvoir vous permettre de profiter de gains plutôt fréquents aux montants raisonnables.

Exemple de machines à sous à moyenne volatilité : Tornado : Farm Escape™, Lights™, Muse™, Beach™ ou encore Spinata Grande™.

La faible volatilité : les jeux à faible volatilité sont le compromis idéal pour les joueurs qui possèdent une bankroll peu élevée. En effet, grâce à leurs fréquences de gains, les joueurs vont pouvoir remporter de l’argent fréquemment. En contrepartie, les gains empochés atteindront que très rarement des sommes mirobolantes.

Exemple de machines à sous à faible volatilité : Golden Gorilla™, Panda Party™, Pistols & Roses™, Starburst™ ou encore Dazzle me™.

Les casinos en ligne n’auront bientôt plus de secrets pour vous !

Devenez un expert des casinos en ligne grâce à tous nos articles :


TOP Casinos
Haut de page